Hypathie

 


Auteur / dessinateur : Pécout, Greiner, Faucon                  
Edition : Dupuis
Pages : 56
ISBN : 9782800146492

Quatrième : 

Au Vè siècle, alors que l'Empire romain est en proie à de nombreuses tensions religieuses, Hypathie, philosophe, savante, est la seule femme a avoir l'oreille du préfet d'Alexandrie. Son combat pour la paix et la liberté lui coûtera la vie et fera d'elle l'une des premières sorcières de l'Histoire.

A priori...

Je préparais, pour mes petits latinistes, sur une séquence "savoirs et techniques dans l'Antiquité", à mes heures perdues... en plein été... Qui a dit que les profs ne font rien pendant les vacances ? Bref, je m’égare ! Quand on parle de science, il faut parler des grands savant, et Hypathie en fait parti. Ainsi donc ma tutrice, ou devrais-je dire, ma ressource bibliographique (c'est fou, elle connait tout !!) m'a gentiment prêté cette BD pour en apprendre plus sur le personnage.

Au fil de la lecture :

L'intrigue : J'ai trouvé le format beaucoup trop court. Oui je sais, c'est une BD... Mais c'est bien la première fois que je ressens cela à la lecture d'une bande dessinée. Peut-être en espérais-je trop ? Il est vrai que j'aurais aimé connaître le personnage d'Hypathie dans ses moindres détails, d'où la déception peut-être... Mais si tu es moins compliqué.e que moi, ce qui est fort probable, tu peux tout à fait te contenter de cette lecture. Les points les plus importants de sa vie sont abordés et suffisent à comprendre l'intrigue et surtout sa mort. Oups, j'aurai dû te prévenir du spoil ? Menfin, c'était écrit sur la quatrième quand même, donc le suspens n'était pas de mise... Le but n'est pas de savoir quelle est l'issue (une femme intelligente... tellement louche que ça mérite forcément un assassinat !), mais le parcours de cette femme et ce qu'elle inspirait autour d'elle. 
Les personnages : Côté personnages, le nombre est extrêmement réduit, mais j'ai tout de même eu de sacrées surprises... "QUOI ?! LUI ?! Impossible !!"... Tu vois le genre ! J'ai aimé ces petites révélations un peu piquantes. Elles ont finalement dynamisé la lecture. Mais j'allais oublié le personnage éponyme... Que dire d'Hypathie ? C'est une figure très inspirante, elle a su faire face aux hommes pour prouver sa valeur, son intelligence et son intégrité. Voilà une femme à mettre sur la liste de tes modèles !
L'objet-livre : La première des raison pour laquelle je conseillerais des BD sur l'Antiquité, en générale, est celle-ci : LA COULEUR. Parce que non, l'Antiquité ce n'est pas que du blanc, comme on a tendance à la croire. Tu pourras donc être agréablement surpris.e par toute la couleur des planches, et un style qui rappelle un peu l'aquarelle. 

Ce qu'il m'en restera...

Je le pense et le clame haut et fort : il y aurait eu de quoi faire plusieurs tomes sur cette même femme. Cette BD est en réalité le tome 2 d'une petit dilogie intitulée Sorcières... ceci explique peut-être cela. Je dois cependant être honnête, même si je reste sur ma faim, cette BD restera en mon esprit comme une très belle lecture... que je te recommande chaudement ! C'est une très belle occasion de découvrir une des grandes femmes de l'histoire, qui s'est battue pour la liberté jusqu'à son dernier souffle.
En bonus : sur le site de cultura, j'ai trouvé une petite vidéo promotionnelle, je te laisse le lien ici.

Commentaires