Semaine Jane Austen !

Lady Susan





Auteure : Jane Austen            
Edition : Folio 2€
Pages : 115
ISBN : 9782070337569

Quatrième : 

Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle dénuée de scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s'amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question...

 

A priori...

Tout simplement l'ami.e., tu passerais à côté d'un Jane Austen sans vouloir le lire ? 
SÉRIEUSEMENT j'ai besoin de t'expliquer pourquoi j'ai voulu le lire  ?! 

Au fil de la lecture...

Voici un tout petit roman épistolaire qui se dévore en un instant ! Et en plus d'être rapide, il est simple et agréable : il y a deux épistolières principales   (Lady Susan et Mrs. Vernon), les autres n'apparaissent que peu et le nombre de personnage est très restreint, donc ne t'inquiètes pas, aucun risque que tu te mélanges les pinceaux. L'autre point positif ? Eh bien le genre du roman épistolaire, tout simplement ! Je ne sais pas pour toi, mais mis à part quelques classiques, j'en ai rarement lu, ce qui est bien dommage... D'un côté de Lady Susan à Mrs Johnson au  sujet des familles Vernon et de Courcy, de l'autre Mrs. Vernon à sa mère Mme de Courcy au sujet de Lady Susan. En quoi est-ce génial ? On voit toute la rouerie (oui je suis comme ça, j'utilise le mot "rouerie", pas toi ?) de Lady Susan qui joue un double jeu auprès des Vernon, elle essaye de se faire passer pour une "gente dame" alors que c’est une vraie... je ne dirais pas le mot ! M'enfin, tout son jeu se révèle dans ses lettres à Mme Johnson où elle fait part de son mépris tout ces gens, et elle apparaît alors manipulatrice. Mais attention, elle a tendance à sous estimer son adversaire ! Mme Vernon, qui a tout compris, fait part de ses crainte à sa mère et fait tout de son côté pour que son frère, M. de Courcy, ne tombe pas dans les filets de la COUGUAR ! Bon tu l'auras compris, je me suis régalée de ce petit livre ! 
Mais, parce que ça ne serait pas drôle s'il n'y avait pas un "mais", ne t'attends pas à voir ici une Jane Austen au sommet de son art. Tu retrouvant son mordant, une intrigue travaillée, et un style d'une grande élégance, mais... On est assez loin d'Orgueil et Préjugés par exemple. La preuve en est : as-tu déjà entendu parlé de Lady Susan ? Non ? Eh bien parce qu'il lui manque le petit "je ne sais quoi" qui a fait la grandeur de notre auteure. Si tu n'as encore jamais lu un de ses romans, je ne te conseillerais donc pas de commencer par celui-ci, il faut attaquer avec ses grands classiques. Celui-ci permet de se replonger avec nostalgie dans un style que tu as apprécié, mais il ne te donnera pas la première impression magique. L'intérêt repose essentiellement sur l'intrigue en double jeu, moins sur le travail des caractères, de l'analyse, les envolées romantiques...

Ce qu'il m'en restera...

Ç'a tout de même été une lecture agréable et joyeuse, mais je ne le relirai pas encore et encore comme ses autres romans. Non, celui-ci restera en ma mémoire comme un petit bijoux, mais il est loin de couronner la pile des romans de Jane Austen.  

En conclusion :

Les plus : le genre épistolaire, le double jeu, le format très rapide à lire
Les moins : un style pas à son sommet en comparaison aux autres...


Commentaires