Bilan Mars

Qu'il fut long, ce mois de mars...

Je peux te garantir, l'ami.e., que j'en ai mangé des classiques ! Concours oblige, j'ai passé le mois dans les fiches : Hugo, Ponge, Molière, Marie de France, Rabelais, Senghor, TOUS y sont passés. Mais, a contrario, néant total côté plaisir... Eh oui, j'ai entièrement stoppé les lectures de complaisance. Bon, je les aime ces piliers de notre littérature, mais lire dans l'optique d'un concours est bien différent des lectures le soir au fond de son lit, et c'est quelque chose que je reproche parfois aux études littéraires - oui oui, je critique mon propre cursus ! J'ai perdu la passion de la lecture pendant plusieurs années : lire juste pour avoir de la culture, lire en prenant des notes, lire que des auteur.e.s très "scolaires", en bref, lire par devoir peut avoir quelque chose d'ennuyeux, de repoussant.

Mais je te rassure, ce mois-ci j'ai su trouver un juste milieu ! Et c'est dans ce genre de situations que tu te sens grandi.e. : j'ai appris à gérer mon temps, et à me donner un réel sens des priorités. J'ai mis de côté ma PAL et mon blog, mais pour mieux les retrouver. Pendant un mois, j'ai dis "non" à tout ce qui pouvait me détourner de mes objectifs, et j'en ressort fière de moi. Car peu importe le résultat, je me suis donnée à 100%, et ce, jusqu'à la dernière seconde. On a tous des moments avec, et des moments sans, le tout est de savoir prendre sur soi. Les moments difficiles sont toujours passagers, que ce soit sur du long ou court terme, alors il faut garder la tête haute... Tu finiras toujours par te retrouver sous la couette, à un moment ou à un autre, avec un agréable bouquin et une délicieuse tasse de thé

Le message que je veux faire passer pour ce bilan ? Ne jamais rien lâcher, car le chemin compte autant que l'arrivée. Alors je lance un énorme MERCI - pour changer - à mes proches qui ont fait le chemin avec moi, et j'envoie toute la force du monde à mes amies qui préparent aussi des concours, écrivent leur mémoire... 

C'est en se soutenant mutuellement qu'on devient plus fort - et un bon roman peut aussi aider haha !

Commentaires